De la consigne automatique au retour en magasin

Publié le dans Food Retail, Technologie, Tendances
Temps de lecture 2 minutes

Aujourd’hui, dans de nombreux pays, la discussion sur l’introduction ou l’extension d’un système de consigne pour les emballages des boissons est d’actualité. La raison en est la directive sur les plastiques à usage unique de l’Union européenne qui prévoit un nouveau cadre juridique pour les produits en plastique.

L’alternative aux bouteilles en plastique qui est la plus intéressante du point de vue écologique est l’emploi d’emballages à usages multiples réutilisables.

Focus sur le recyclage

D’ici 2025, les États membres seront obligés de récupérer à hauteur de 90 % les bouteilles en plastique jetables destinées aux boissons. Une solution possible est l’extension ou l’introduction de systèmes de consigne. La variante la plus écologique pour les emballages de boissons dans ce contexte est le renforcement des systèmes à usages multiples. Et les consommateurs eux aussi veulent plus de bouteilles réutilisables. Mais quel est le parcours qu’une bouteille effectue pour revenir régulièrement dans les rayons ?

  • Les bouteilles réutilisables sont en verre ou en plastique et sont transportées le plus souvent dans des caisses en plastique. Comme leur nom l’indique, les bouteilles réutilisables sont réutilisées plusieurs fois. Elles peuvent être nettoyées et remplies à nouveau.
  • Les bouteilles à usage unique sont recyclées après avoir été rapportées. Pour chaque boisson il faut produire un nouvel emballage à usage unique. On a besoin de 1,4 emballage existant pour fabriquer un nouvel emballage. Voilà pourquoi le bilan écologique est meilleur pour les bouteilles à usage multiple.

Le parcours des bouteilles à usage multiple

Le remplissage des bouteilles de boissons s’effectue chez le fabricant. Elles sont ensuite transmises au détaillant sous forme de caisses. Elles sont ainsi diffusées aux différents points de vente, comme les supermarchés, les petits magasins ou le secteur alimentaire en ligne. Pour les bouteilles réutilisables et les caisses consignées, une consigne doit être payée lors de l’achat. Le consommateur la récupère une fois ses boissons consommées lorsqu’il rapporte les emballages vides dans le commerce. Pour le consommateur final, les automates de retour à consigne automatique sont le terminus. Mais pour la logistique, un vrai défi commence.

Grâce à RMS, le tri, la détection et l’émission des avoirs de consignation des emballages vides ainsi que la (re)mise à disposition fonctionnent parfaitement.

Gestion des emballages vides durable pour les bouteilles et les caisses

La gestion des emballages vides occupe une place centrale pour les fabricants de boissons, les embouteilleurs et les brasseries : les bouteilles que les consommateurs ont rapportées doivent être remises en circulation le plus vite possible et en ménageant les ressources. Il est donc nécessaire de traiter toutes les étapes de ce processus de la manière la plus efficace qui soit, du tri des bouteilles unitaires à l’émission des avoirs de consignation, en passant par la gestion des stocks et le nettoyage.

KNAPP offre une solution de système pour la gestion et le tri des emballages vides avec Reusables Management Solution (RMS) et ferme le cycle des retours dans l’industrie alimentaire. Le degré d’automatisation s’adapte de manière optimale aux exigences des clients. Le traitement entièrement automatique des palettes et des caisses fait partie des composants standard, tout comme la connexion des automates de tri des bouteilles à l’unité.

« Au traitement efficace de la gestion des retours s’ajoute la garantie d’une facturation exacte et rapide des avoirs de consignation. Tous les processus sont donc transparents et traçables – de la réception des emballages vides à leur enlèvement par le producteur », affirme Florian Nickmann, expert dans le domaine des solutions de gestion des emballages vides chez KNAPP Systemintegration GmbH. « Tous les processus en aval du point de vente sont efficaces et ménagent les ressources ».

Florian Nickmann est expert dans le domaine des solutions de tri et de gestion des emballages vides chez KNAPP Systemintegration.

Le bon degré d’automatisation pour chaque exigence

Selon le nombre et la vitesse de rotation des différentes caisses, le tri des caisses de boissons peut se faire de trois manières. Les coûts unitaires baissent en fonction du degré d’automatisation et la performance de tri s’adapte parfaitement.

Pour les articles utilisés fréquemment – on dit qu’ils sont à forte rotation – le tri des caisses de boissons s’effectue entièrement automatiquement. Dès que suffisamment d’articles pour une palette se trouvent sur une voie, ils sont retirés automatiquement et acheminés vers le robot hautement performant pour palettisation automatique.

Les articles à moyenne rotation sont triés de manière partiellement automatisée. Le tri s’effectue manuellement dans un rayonnage dynamique. Au moyen d’un chariot de transfert breveté, les articles sont alors retirés des rayonnages automatiquement puis, comme les articles à forte rotation, conduits au robot de palettisation.

Dans la zone de tri manuel, les rayonnages dynamiques sont disponibles pour les articles à faible rotation. Là, les employés palettisent directement les caisses depuis le rayonnage sur une palette. Et voilà ! Les palettes monoarticles sont déjà prêtes à être transportées.

Dans l’industrie des boissons, un tri par type d’emballages vides est particulièrement indispensable pour le nouveau remplissage.

Tri entièrement automatique des bouteilles à l’unité

Dans l’industrie des boissons, un tri par type d’emballages vides est particulièrement indispensable pour le nouveau remplissage. Les embouteilleurs et les brasseries misent essentiellement sur une solution spécifique. Aussi bien des robots de tri des bouteilles à l’unité qu’une gestion des palettes et des caisses entièrement automatique sont utilisés. Par heure, les bouteilles d’environ 4 000 caisses de boissons sont triées.

Avantages pour les fabricants de boissons, les brasseries et les embouteilleurs :

  • Traitement efficace de la gestion des retours
  • Processus transparents et traçables
  • Facturation exacte et rapide des avoirs de consignation
  • Degré d’automatisation judicieux
  • Conceptions individualisées du tri des bouteilles et des caisses
  • Compatibilité avec des modèles économiques durables
Temps de lecture 2 minutes
Nina Firgo
Nina Firgo
Brand Communications Food Retail Solutions
Quelles sont les tendances qui influencent le commerce alimentaire – et comment ces tendances impactent-elles la logistique des produits alimentaires ? Nina se consacre à ces sujets dans son blog et vous communique les dernières solutions fraîches pour le secteur alimentaire.

Partager

Informations complémentaires

Pour plus d’informations sur les Reusables Management Solutions (RMS) de KNAPP, merci de nous contacter à l’adresse ksi.sales@knapp.com