Notre cœur bat pour les logiciels et la logistique

Publié le dans Digitalisation, Entreprise, Logistique du futur, Technologie, Tendances
Temps de lecture 3 minutes

Dans cet article de blog, tout se joue autour de l’intelligence : de l’empreinte de l’intelligence dans les logiciels et la logistique au rôle central de l’homme. Nos logiciels se chargent d’à peu près tout dans l’installation, depuis la connexion et l’intégration du capteur de l’éjecteur sur un automate jusqu’à l’optimisation globale des chaînes de création de valeur. Ils tirent les ficelles dans les coulisses, pilotent efficacement le flux de marchandises et garantissent que nos marchandises nous parviennent le plus vite possible.

Mais l’intelligence dans nos systèmes, qu’est-ce que c’est exactement ? Quels sont les avantages pour nos clients ? Et quelle est la tendance dans les logiciels et la logistique ?

Nos collègues n’ont pas seulement les réponses à ces questions, ils nous fournissent également un aperçu intéressant du monde de nos logiciels :

Bernd Stöger

Après avoir fait ses débuts dans le Software Engineering avant de rejoindre pour un temps KNAPP Amérique du Sud, Bernd Stöger est maintenant à l’écoute des dernières tendances et il s’assure au niveau du groupe que nos solutions logicielles répondent aux besoins du marché.

Siegfried Zwing

Concevant des logiciels depuis des années, Siegfried Zwing a contribué activement à de nombreux challenges, allant de la réalisation de grands projets internationaux à la mise sur pied de la Business Unit Food chez KNAPP Systemintegration GmbH à Leoben, en passant par le processus de ventes régionales aux États-Unis. Il a toujours mis l’accent sur une conception simple des systèmes logistiques complexes pour répondre à l’exigence des clients d’une exploitation facile, ce qui a débouché en fin de compte sur la création de redPILOT.

Manfred Zechner a commencé sa carrière chez KNAPP en tant que chef de projet technique pour les projets WMS. Son objectif est de comprendre l’activité de chaque client, de l’analyser méthodiquement avec les outils adéquats et de trouver dans notre portefeuille de solutions intelligentes celle qui est en parfaite adéquation.

Alessandro Freidl a rejoint, après avoir installé des systèmes chez les clients puis avoir travaillé pour l’étude de projets et le 2ème niveau du Service Desk, son poste actuel : il est en charge du développement des nouvelles prestations du Service client.

Mais c’est quoi exactement l’intelligence dans nos systèmes ?

Manfred Zechner: L’intelligence, c’est que nos systèmes soient capables de s’adapter aux situations de manière autonome. Nous, les hommes, sommes par exemple les champions de l’adaptation. Comment cela ? En enregistrant en permanence des informations au moyen de nos sens, en les comparant aux schémas dans notre cerveau et en en déduisant les stratégies nécessaires. C’est la même chose pour nos systèmes : ils reçoivent des informations via les interfaces Host, les capteurs ou encore des informations utilisateur, les comparent aux schémas et en tirent des stratégies adaptées aux conditions existant chez nos clients.

Siegfried Zwing: Nos logiciels assurent une interaction parfaite des composants les plus divers dans les systèmes logistiques. L’intelligence consiste à optimiser l’exploitation de façon durable, tout en la simplifant autant que possible pour les exploitants. Citons par exemple l’apprentissage autonome de Pick-it-Easy Robot ou, comme chez redPILOT, l’apprentissage de la répartition des ressources optimale et le fait de proposer au gestionnaire d’entrepôt d’autres actions.

Ce qu’il ne faut pas perdre de vue dans cette problématique sur les systèmes intelligents : l’intelligence est dans la tête des collaborateurs. Il faut d’abord la mettre dans les systèmes et cela, seuls les hommes peuvent le faire.

 

Bernd Stöger
Bernd Stöger
Executive Product Manager

Comment rendre nos systèmes plus intelligents et en quoi cela sert-il à nos clients ?

Nos solutions sont rendues intelligentes par l’intégration verticale de tous les systèmes – en commençant par les logiciels jusqu’au niveau des machines du PLC et des composants optiques. Les informations issues de tous les sous-systèmes dans nos installations sont connectées et traitées en temps réel. Elles déclenchent des actions et fournissent des informations individualisées à chaque utilisateur de l’installation.

Alessandro Freidl
Customer Service Director Onsite Services

Bernd Stöger: Pour obtenir des systèmes intelligents globaux, nous interconnectons de plus en plus la production, la distribution et le point de vente. Mais aussi en utilisant depuis toujours des composants intelligents – par exemple sous forme de capteur supplémentaire sur l’éjecteur d’un automate à convoyeur central qui surveille le niveau de remplissage des goulottes et garantit ainsi une qualité de livraison plus élevée. Cette intégration verticale et horizontale, c’est un sujet brûlant et grâce à elle, nous nous positionnons comme Value Chain Provider tout au long de la chaîne de livraison.

Siegfried Zwing: Des systèmes globaux et l’interconnexion sont incontestablement des avantages. Nous mettons clairement l’accent là dessus et c’est ce qui nous différencie de la concurrence …

Bernd Stöger: … et apporte un véritable avantage aux clients : atteindre une performance et une qualité plus élevées avec moins de ressources. Qu’est-ce que cela veut dire ? Appliqué à la logistique, c’est par exemple moins de transports à vide ou dans un entrepôt avec des stratégies de stockage plus intelligentes, stocker et manutentionner plus d’articles sur une surface moins grande.

Manfred Zechner: Les logiciels intelligents sont le moteur des nouveaux services et des nouvelles possibilités. Le client peut installer de nouveaux services, il peut introduire certains processus dans son entrepôt pour répondre à des exigences très spécifiques, bref pour la personnalisation.

Une vue d’ensemble de la chaîne de création de valeur de nos clients, même au-delà de nos solutions KNAPP, voilà ce qui me tient à cœur. Nous devons comprendre le tout pour pouvoir reconnaître les interconnexions.

Manfred Zechner
Consulting Development

Quelle est la tendance dans les logiciels et la logistique ?

Manfred Zechner: En général, les clouds sont importants dans le domaine des logiciels parce que nos clients voient plus de flexibilité dans les solutions de cloud. Les clients ne se préoccupent pas de savoir de quels systèmes informatiques, hardware ou services logiciels ils auront besoin dans cinq ans. Ils veulent consommer une certaine fonction, à un certain moment et cela exactement au bon endroit. Les solutions de cloud offrent à nos clients ce niveau élevé de flexibilité et d’extensibilité.

L’idée de « partage » est une tendance générale qui peut se déduire de notre comportement de consommation normal et qui occupe une place de plus en plus importante dans la logistique aussi. Shared Logistics, cela veut dire utiliser mieux les avoirs, par exemple en partageant l’utilisation des logiciels, du hardware, de l’infrastructure IT ou encore les surfaces et les systèmes logistiques.

Siegfried Zwing
Siegfried Zwing
Managing Director, redPILOT

Siegfried Zwing: Et justement du point de vue de la gestion de l’exploitation opérationnelle du côté de redPILOT, il est important de savoir quels processus sont utilisés dans quelle mesure et à quel moment – pour que nous puissions obtenir une performance plus grande en employant les ressources de manière optimale et en dépassant le cadre de la simple entreprise. C’est vrai aussi pour les employés du secteur logistique : finis les systèmes de travail en équipes figés, bonjour la flexibilité, plus de libertés et une implication plus grande dans la planification de l’exploitation.

 

Alessandro Freidl: Nous évoluons, en partant du postulat réactif via préventif, de plus en plus vers le prédictif. Ce qui signifie que nous savons dès aujourd’hui ce qui nous attend demain ou ce qu’il faudra faire après-demain. C’est un gage de flexibilité, de prédictibilité et de rentabilité plus élevée pour nos clients. Nous pouvons par exemple planifier les opérations d’entretien pendant les temps morts, en analysant les processus afin de limiter les coûts au maximum.

Bernd Stöger: Une tendance qui se dessine clairement dans le secteur des logiciels et de la logistique, ce que tout gagne en intelligence. L’intelligence est partout, dans nos logiciels et dans nos machines. Mais la forme la plus importante d’intelligence est dans nos collaborateurs. Le savoir et l’expérience de chacun font de nos solutions ce qu’elles sont. Comme dans notre exemple de petit capteur sur un éjecteur d’automate qui rend l’ensemble de la chaîne de création de valeur plus intelligente – c’est la même chose pour nos collaborateurs. L’homme est au centre. Tout notre savoir-faire interconnecté va alimenter le développement continu des technologies et des logiciels de nos systèmes. C’est seulement comme cela que l’on réussit à augmenter le bénéfice pour les clients et en fin de compte, à nous rendre la vie meilleure, à nous consommateurs et en tant qu’individus.

Merci beaucoup pour cette conversation.

Temps de lecture 3 minutes
Katharina Windhaber
Communications
Fashion Solutions
Katharina surfe sur les nouvelles tendances en matière de logistique de la mode et du textile. Les solutions d’automatisation sur mesure ne se démodent jamais. Par ailleurs, elle recherche et écrit des blogs sur les sujets technologiques tels que les logiciels, la robotique et l’intelligence artificielle.

Partager